Saint-Michel

  • Facebook
  • Twitter
  • E-mail

Quartier Saint-Michel
Commission scolaire de Montréal
Commission scolaire English Montreal

Descriptif du quartier | Données populationnelles | Données scolaires | Établissements scolaires | Pour en savoir plus


 

Pour en connaître davantage sur l’action de Réseau réussite Montréal dans ce quartier, communiquez avec

Benoît Landry, coordonnateur - stratégie d’action locale
514 286-2346, poste 214

 


Descriptif du quartier

Le territoire ciblé de Saint-Michel est tout d’abord caractérisé par un fort taux de pluriethnicité de sa population. D’ailleurs, les écoles primaires accueillent une majorité d’élèves issus de l’immigration. Le quartier présente également une défavorisation socioéconomique des familles largement supérieure à la moyenne montréalaise et il importe de souligner que toutes les écoles du territoire sont situées en milieux défavorisés. Une mère sur quatre est sans diplôme, certificat ou grade ; chez les jeunes, le taux d’abandon peut atteindre un élève sur deux selon l’école secondaire. Pour améliorer la situation, les partenaires du territoire visent particulièrement à accroître l’engagement et la réussite des élèves, tout en favorisant la participation des parents.


Données populationnelles

Issues du recensement 2016 de Statistiques Canada

  • Nombre de familles avec enfants de moins de 18 ans : 7 190
  • Nombre d’enfants de 0 à 4 ans : 4 195
  • Nombre d’enfants de 5 à 17 ans : 8 900
  • Proportion d’enfants de 0 à 17 ans dont la mère n’a obtenu aucun diplôme, certificat ou grade : 12,80 %
  • Proportion de familles sous le seuil de faible revenu après impôt : 19,28 %
  • Proportion de familles monoparentales : 22,51 %
  • Proportion de familles immigrantes, mixtes ou résidentes non permanents : 75,98 %

Données scolaires
(excluant les écoles spécialisées)

Au 3 novembre 2017

Secteur francophone
  • Nombre d’élèves au primaire : 3 996
  • Nombre d’élèves au secondaire : 2 578
  • Proportion d’élèves issus de l’immigration au primaire : de 68,53 % à 88,68 % (selon l’établissement scolaire)
  • Proportion d’élèves issus de l’immigration au secondaire : 75,41 % *
  • Décile de l’IMSE 2016-2017 : de 9 à 10 (selon l’établissement scolaire)
  • École Joseph-François-Perrault – Taux de sorties sans diplôme ni qualification 2014-2015 : 9,1 % / Garçons : 10,4 % / Filles : 7,9 %
  • École Louis-Joseph-Papineau – Taux de sorties sans diplôme ni qualification 2014-2015: 38,9 % / Garçons : 39,2 % / Filles : 38,6 %

* Données non disponibles dans le rapport produit par le CGTSIM pour l’École secondaire Joseph-François-Perrault (taux de non réponse de dossiers d’élèves au-dessus du seuil limite de 20 %). 

Secteur anglophone
  • Nombre d’élèves au primaire : 136
  • Nombre d’élèves au secondaire : 294
  • Proportion d’élèves issus de l’immigration au primaire : 22,79 %
  • Proportion d’élèves issus de l’immigration au secondaire : 30,95 %
  • Décile de l’IMSE 2016-2017 : 10
  • École John F. Kennedy High School – Taux de sorties sans diplôme ni qualification 2014-2015 : 16,1 % / Garçons : 30,8 % / Filles : 3,3 %

Établissements scolaires

Le quartier compte 8 écoles primaires francophone et 1 anglophone, 2 écoles secondaires francophones et 1 anglophone, et 2 centres d’éducation des adultes francophones.

FRANCOPHONES

Écoles primaires
École primaire Bienville
École primaire Saint-Noël-Chabanel
École primaire Montcalm
École primaire Marie-Rivier
École primaire Sainte-Lucie
École primaire Léonard-De Vinci
École primaire Saint-Bernardin
École primaire Saint-Mathieu

Écoles secondaires
École secondaire Joseph-François-Perrault
École secondaire Louis-Joseph-Papineau

Centres d’éducation des adultes
Centre Gabrielle-Roy
Centre Yves-Thériault

ANGLOPHONES

École primaire
École St. Dorothy Elementary

École secondaire
École John F. Kennedy High School


Pour en savoir plus

Documentation

Liens externes

 

 

Quelques données essentielles en persévérance scolaire

  • 79,8 %

    des élèves montréalais obtiennent un premier diplôme.

    Une amélioration de 12,1 % depuis 2009.

  • 18 %

    des jeunes montréalais décrochent avant d’avoir obtenu un premier diplôme.

    Une amélioration de 6,6 % depuis 2009.

  • 26 %

    des décrocheurs québécois sont à Montréal.

    Cela représente 2 080 jeunes montréalais qui ont quitté l’école sans diplôme en 2015.

  • 28,9 %

    des enfants de la maternelle à Montréal sont vulnérables dans au moins un domaine de développement.

    Il s’agit d’une proportion supérieure à la moyenne québécoise de 25,6 %.

  • Près de
    84%

    des élèves québécois du primaire qui vivent dans les pires conditions de défavorisation habitent à Montréal.

    En moyenne, 25 245 familles montréalaises avec enfant de moins de 18 ans habitent une zone de défavorisation importante.

Cible ministérielle de diplomation pour 2020

77 %

Cible pour la région de Montréal, avant l’âge de 20 ans