Archives de catégorie : Étude/Rapport

Family Literacy Activities Mediate the Effects of Recreational Screen Time on Children’s Language Development

Titre : Family Literacy Activities Mediate the Effects of Recreational Screen Time on Children’s Language Development

Auteurs : Tania Tremblay, Andréanne Gagné, Nathalie Bigras

Éditeur : Psychology and Behavioral Science International Journal (Juniper publishers)

Année : 2021

Format : PDF

Descriptif

« Cette étude examine les liens entre le temps d’écran récréatif et l’environnement familial quant à la littératie et les aptitudes langagières orales chez les enfants âgés de 4 à 7 ans. Une évaluation cognitive a été faite auprès des enfants, combinée à un questionnaire à l’intention des parents. Il est noté que le temps d’écran a un effet négatif sur les aptitudes langagières des enfants et a des répercussions sur leur socialisation. Un temps limité pour les enfants pourrait favoriser le développement optimal du langage; une heure par jour pour les enfants d’âge préscolaire et deux heures par jour pour les enfants d’âge scolaire. Selon les chercheures, ce temps d’écran récréatif limité favoriserait, chez les enfants, des aptitudes de compréhension et un meilleur fonctionnement cognitif global, mais il devrait être accompagné d’autres habitudes de vie saines dans la famille, par exemple des activités de littératie favorisant le développement du langage. » (Résumé tiré du bulletin de veille de septembre 2021 du ministère de la Famille)

Document : Family Literacy Activities Mediate the Effects of Recreational Screen Time on Children’s Language Development

Association entre le temps d’écoute de la télévision et le rendement scolaire des enfants et des adolescents

Titre : Association entre le temps d’écoute de la télévision et le rendement scolaire des enfants et des adolescents : Recension systématique et méta-analyse des études longitudinales réalisées à ce jour

Auteurs : Wilfried Supper, Denis Talbot, Frédéric Guay

Éditeur : Revue canadienne des sciences du comportement

Année : 2021

Format : PDF

Descriptif

« Les 27 études analysées dans cette recension, dont l’objectif était d’évaluer si le temps d’écoute de la télévision est associé à un rendement scolaire moindre, mènent à des résultats hétérogènes. Deux hypothèses peuvent toutefois être remarquées. La première en est une de substitution, voulant que le temps passé devant la télévision remplace celui pour des activités plus favorables au rendement scolaire. La seconde est une hypothèse d’inhibition, voulant que l’écoute de la télévision affecte négativement les capacités cognitives ou affectives des enfants. Par l’analyse des résultats obtenus dans ces études, les auteurs de cette recension concluent que l’association entre le temps d’écoute de la télévision et le rendement scolaire des enfants et des adolescents est négligeable et remettent les deux hypothèses en question. Le temps d’écoute de la télévision ne devrait pas être ignoré pour autant; ce genre d’activité pouvant avoir des effets négatifs, notamment sur la santé des enfants. » (Résumé tiré du bulletin de veille de septembre 2021 du ministère de la Famille)

Document : Association entre le temps d’écoute de la télévision et le rendement scolaire des enfants et des adolescents : Recension systématique et méta-analyse des études longitudinales réalisées à ce jour

Faits saillants de l’expérience scolaire des élèves au cours de la dernière année

Titre : Faits saillants de l’expérience scolaire des élèves au cours de la dernière année

Auteurs : Réseau réussite Montréal (synthèse d’études réalisées par Kristel Tardif-Grenier, Elizabeth Olivier, Isabelle Archambault, Véronique Dupéré, Michel Janosz et Mélissa Généreux)

Éditeur : Réseau réussite Montréal

Année : 2021

Format : PDF

Descriptif

Cette série de deux documents rassemble des données de deux recherches sur l’engagement et la santé mentale des élèves du secondaire en période de pandémie :

  • Extraits de l’enquête Le vécu et l’engagement scolaires des adolescent(e)s en période de pandémie : synthèse d’une enquête menée de novembre 2020 à janvier 2021, auprès de 1 470 jeunes québécois de 12 à 17 ans, par Kristel Tardif-Grenier, Elizabeth Olivier, Isabelle Archambault, Véronique Dupéré et Michel Janosz. Le document présente également des pistes d’action pour l’année en cours.
  • Extraits d’une enquête sur la santé psychologique des 12 à 25 ans : synthèse d’une enquête menée en janvier 2021 par l’Université de Sherbrooke sur la santé psychologique des 12 à 25 ans sous la supervision de la Dre Mélissa Généreux.

Documents : 

Activité physique, temps écran et sommeil chez les élèves du secondaire à Montréal

Titre : Activité physique, temps écran et sommeil chez les élèves du secondaire à Montréal: L’impact de la COVID-19 sur certaines habitudes de vie des adolescent(e)s montréalais(es)

Auteurs : n.d.

Éditeur : Gouvernement du Québec, Sport et Loisir de l’île de Montréal, Chaire de recherche Kino-Québec, Université de Sherbrooke

Année : 2021

Format : PDF

Descriptif

Ce fascicule présente les faits saillants des résultats d’une enquête réalisée dans le cadre du projet GO – Le secondaire s’active!, auprès de 2 948 élèves de 12 à 17 des cinq centres de services scolaires et commissions scolaires, entre le 1er décembre 2020 et le 24 janvier 2021.

« Le projet GO – Le secondaire s’active! est un projet montréalais issu d’un partenariat entre la Direction régionale de santé publique du CCSMTL, la Chaire de recherche Kino-Québec sur l’adoption d’un mode de vie physiquement actif en contexte scolaire, Sport et Loisir de l’île de Montréal, les cinq centres de services scolaires/commissions scolaires, les trois instances régionales du Réseau du sport étudiant du Québec, la Ville de Montréal et la table de concertation Montréal physiquement active. » (Résumé tiré du document.)

Document : Activité physique, temps écran et sommeil chez les élèves du secondaire à Montréal: L’impact de la COVID-19 sur certaines habitudes de vie des adolescent(e)s montréalais(es)

Rapports au travail, orientation et persévérance aux études, du secondaire à l’université (RTOPS)

Titre : Rapports au travail, orientation et persévérance aux études,
du secondaire à l’université (RTOPS)

Auteur : Sylvain Bourdon, Patricia Dionne, Eddy Supeno, Anne Lessard, Rachel Bélisle, Jean Gabin Ntebutse

Éditeur : Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC)

Année : 2020

Format : PDF

Descriptif

« Documenter les représentations limitantes du travail et développer une intervention pour les contrer afin de favoriser le choix d’orientation

Le projet avait comme double objectif de documenter les rapports au travail des élèves et leur influence sur l’orientation et la persévérance, et de proposer un guide d’animation de groupe visant à outiller les élèves pour contrer les effets négatifs de certains rapports au travail. Un sondage a confirmé la place importante que prend le travail dans la vie des élèves et des étudiants, du secondaire à l’université.

La majorité occupent un emploi simultanément aux études, et presque la moitié d’entre eux y consacre plus de 15 heures par semaine. Les différents types rapports qu’ils entretiennent avec le marché du travail actuel et avec l’emploi qu’ils souhaitent exercer dans le futur, ainsi que leurs aspirations scolaires, sont fortement associés à leurs caractéristiques sociales (sexe, scolarité des parents, pays de naissance). Ils sont aussi contaminés par des représentations stéréotypées, notamment à l’égard du genre, et une méconnaissance du marché du travail qui peuvent limiter les choix d’orientation et la motivation nécessaire pour les mener à terme. » (Résumé tiré de la page de présentation du FRSC)

Document : Rapports au travail, orientation et persévérance aux études,
du secondaire à l’université (RTOPS)

Les enfants d’expression anglaise et la vulnérabilité à la maternelle

Titre : Les enfants d’expression anglaise et la vulnérabilité à la maternelle

Auteur : Institut de la statistique du Québec

Éditeur : Institut de la statistique du Québec

Année : 2019

Format : PDF

Descriptif

« Les résultats de l’EQDEM, basés sur des informations concernant plus de 80 000 enfants, montrent que les enfants de langue maternelle anglaise sont plus susceptibles d’être vulnérables que les enfants de langue maternelle française, et ce, dans tous les domaines de développement.

Dans ce contexte, le Réseau communautaire de santé et de services sociaux (RCSSS) a demandé à l’Institut de la statistique du Québec de mener des analyses supplémentaires sur les enfants anglophones afin de voir si elles peuvent conduire à des pistes qui aideraient à mieux comprendre pourquoi la proportion d’enfants vulnérables est plus élevée chez les anglophones. Le présent rapport met donc l’accent sur l’étude de la vulnérabilité selon la langue maternelle, tout en examinant les principales caractéristiques liées au développement de l’enfant. » (Résumé tiré du rapport)

Document :  Les enfants d’expression anglaise et la vulnérabilité à la maternelle

Étude comparative de l’engagement scolaire des élèves de milieux défavorisés issus ou non de l’immigration : contributions de l’environnement scolaire et des pratiques enseignantes

Titre : Étude comparative de l’engagement scolaire des élèves de milieux défavorisés issus ou non de l’immigration : contributions de l’environnement scolaire et des pratiques enseignantes

Auteur : Isabelle Archambault, Tardif-Grenier, K., Dupéré, V., Janosz, M., Mc Andrew, M., Pagani, L. S., & Parent, S.

Éditeur : Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC)

Année : 2015

Format : PDF

Descriptif

« Les élèves issus de l’immigration se distinguent-ils au niveau de leur engagement en classe comparativement à leurs pairs d’implantation plus ancienne? Cette recherche visait précisément à répondre à ces questions auprès d’élèves du préscolaire et du primaire de milieux défavorisés. » (Résumé tiré de la page du FRQSC)

Document :  Étude comparative de l’engagement scolaire des élèves de milieux défavorisés issus ou non de l’immigration : contributions de l’environnement scolaire et des pratiques enseignantes

Bulletin « Grandir pendant la pandémie »

Titre : Bulletin « Grandir pendant la pandémie »

Auteurs : Julie Leclerc, Geneviève Gariépy, Marie-France Marin, Lysandre Bourguignon, Audrey-Ann Journault, Maude Payer, Philippe Valois

Éditeur : Institut universitaire en santé mental de Montréal

Année : 2020

Format : PDF

Descriptif

Résultats préliminaires d’une enquête populationnelle ciblant les attitudes face à l’école et le fonctionnement psychosocial des jeunes du primaire et du secondaire.

Document : Bulletin « Grandir pendant la pandémie »

L’accès à l’enseignement postsecondaire : l’effet de la segmentation scolaire au Québec

Titre : L’accès à l’enseignement postsecondaire : l’effet de la segmentation scolaire au Québec

Auteur : Benoît Laplante, Pierre Doray, Émilie Tremblay, Pierre Canisius Kamanzi, Annie Pilote, Olivier Lafontaine

Éditeur : Chaire-réseau de recherche sur la jeunesse du Québec

Année : 2020

Format : PDF

Descriptif

« Au Québec, l’enseignement secondaire se donne dans des écoles publiques et dans des écoles privées. Les deux types d’école sont en concurrence et ont développé des projets pédagogiques particuliers pour attirer les élèves. L’enseignement secondaire est ainsi segmenté en filières dont certaines attirent les élèves les plus favorisés et les autres accueillent ceux qui le sont moins. L’objectif de cette recherche est d’évaluer l’effet de la segmentation scolaire sur l’accès à l’enseignement postsecondaire. On utilise un échantillon tiré des données administratives du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES). Il est constitué du quart de tous les élèves de la cohorte des nouveaux inscrits au secondaire en 2002–2003, soit 22 426 cas. Les résultats montrent que la segmentation scolaire crée des inégalités d’accès à l’enseignement postsecondaire et que ces inégalités scolaires sont, au moins en partie, le reflet de la ségrégation liée à la différenciation des filières suivies. » (Résumé tiré de l’étude)

Document : L’accès à l’enseignement postsecondaire : l’effet de la segmentation scolaire au Québec