Archives de catégorie : Conciliation études-travail

Logo du mouvement national Employeurs engagés pour la réussite éducative

Soutenir l’engagement des employeurs en persévérance scolaire

Les employeurs sont des acteurs clé de la persévérance scolaire des jeunes.

C’est pourquoi le Réseau québécois pour la réussite éducative lance aujourd’hui le mouvement national Employeurs engagés pour la réussite éducative, qui vise à sensibiliser et à accompagner les employeurs du Québec dans leur rôle face à la réussite éducative.

Logo du mouvement national Employeurs engagés pour la réussite éducative

 

-> Visitez le site
-> Visitez la page Facebook

Plusieurs moyens d’agir, plusieurs bénéfices

Entre autres, le site Web du mouvement met à la disposition des employeurs de l’information, des outils et des astuces pour soutenir leur engagement envers la réussite éducative, qui peut se concrétiser de plusieurs façons :

  • Adopter de bonnes pratiques de gestion des employés étudiants
  • Accueillir des stagiaires
  • Favoriser le retour aux études et à la formation continue des employés
  • S’impliquer au sein de projets liés à la persévérance scolaire dans les milieux

En retour, les entreprises ont beaucoup à gagner de cet engagement :

  • Se positionner comme un employeur de choix pour les personnes ayant un projet d’étude ou un statut d’étudiant
  • Participer à la formation d’une relève qualifiée, donc au développement économique de la communauté
  • Avoir de meilleurs résultats quant à l’attraction et la rétention des ressources humaines
Un engagement indispensable pour réduire les risques de décrochage liés à l’emploi

L’engagement des employeurs est d’autant plus important considérant le contexte actuel de rareté de main-d’œuvre, qui peut poser un risque pour la persévérance scolaire des élèves et des étudiants.

En effet, l’accès facilité à des postes requérant peu de qualifications pourrait inciter des jeunes à quitter l’école pour occuper un emploi à temps plein. Cette situation est non seulement nuisible à la progression de la diplomation, elle compromet également l’avenir du jeune puisque les prévisions du marché du travail signalent que la part des emplois peu qualifiés est appelée à diminuer, notamment en raison de l’automatisation.

Le jeune décrocheur qui verra ainsi son poste aboli risque d’avoir de la difficulté à trouver un nouvel emploi dans un marché du travail dont les postes exigent de plus en plus des études professionnelles, collégiales ou universitaires.

Les employeurs peuvent aider à réduire ce risque en favorisant la réussite éducative des jeunes, participant de ce fait à la réduction du coût du décrochage scolaire, qui a des répercussions sociales et économiques considérables pour l’ensemble de la société.
Logo du mouvement national Employeurs engagés pour la réussite éducative

 

 

 


Un mouvement piloté par :

Logo du Réseau québécois pour la réussite éducative

 

 

 

Avec la précieuse collaboration de :

 

 

Le mouvement est porté par les instances régionales de concertation.