Sondage: État des collaborations entre les écoles et le milieu des affaires

  • Facebook
  • Twitter
  • E-mail

À MONTRÉAL, 76 % DES ÉCOLES DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES SOUHAITENT ÉLABORER UN PROJET AVEC LE MILIEU DES AFFAIRES.

Faits saillants | L’enquête | Partenaires | Dossier : la collaboration école-entreprise

FAITS SAILLANTS

190 écoles francophones montréalaises ont participé à un sondage portant sur les collaborations avec des entreprises au cours des trois dernières années.

 

Nature des collaborations

Graphique: type de collaboration

 

Les modèles de collaboration relevés dans les écoles

Illustration: modèles de collaboration

 

Les obstacles aux collaborations

5 obstacles aux collaborations ont été relevés au cours de l’enquête (au moyen de questionnaires et de quelques entrevues effectuées auprès de directions) :

  • Les difficultés d’adaptation entre les cultures des deux milieux et la méconnaissance du contexte scolaire
  • Les demandes des entreprises qui ne cadrent pas avec les capacités ou les besoins des écoles
  • La difficulté de mettre en relation les deux milieux autour d’un projet, besoin ou intérêt commun
  • Le contexte montréalais particulier, soit les liens de proximité avec les entreprises moins présents qu’en région et les réalités qui changent de quartier en quartier
  • Les aspects légaux et éthiques des collaborations

 

L’ENQUÊTE

Une enquête, menée par Réseau réussite Montréal, a été réalisée de décembre 2016 à février 2017 auprès de 190 directions d’établissement des trois commissions scolaires francophones des ordres d’enseignement primaire, secondaire, formation générale aux adultes et formation professionnelle.

Objectif : Établir un portrait des collaborations existantes entre les entreprises et les écoles du territoire montréalais, et ce, aux cours des trois dernières années.

 

PARTENAIRES

Nous tenons à remercier les directions générales et les directions d’établissement de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys et de la Commission scolaire de Montréal.

C’est grâce à leur importante contribution et à leur participation au sondage en si grand nombre que nous avons pu recueillir les données présentées dans le présent rapport.

 

POUR DAVANTAGE D'INFORMATION SUR CETTE ENQUÊTE, COMMUNIQUEZ AVEC

Audrey Boivin, chargée de projet ‒ comité de mobilisation du milieu des affaires
514 286-2346, poste 205